Nos Petits Anges au Paradis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
Le goût de vivre I_icon_mini_portalAccueilGalerieRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
-12%
Le deal à ne pas rater :
SAMSUNG Galaxy M13 64Go 4G Light Blue à 149€
149 € 169 €
Voir le deal

 

 Le goût de vivre

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
Patsycou




Nombre de messages : 10
Localisation : Varennes
Je suis : Maman de
Ange(s) : Élyse
Décédé(e) à : 22 semaines de grossesse
Le : 15/11/2007
Date d'inscription : 06/01/2009

Le goût de vivre Empty
MessageSujet: Le goût de vivre   Le goût de vivre Icon_minitimeLun 2 Fév - 22:11

Bonjour chères petites mamans,

Voilà
bientôt un an, jour pour jour, plus précisément le 27 septembre 2007,
que j'ai eu mon amniocentèse pour ma petite fille. Ce test a provoqué
la rupture prématurée des membranes à 16 semaines de grossesse et ma
fille à survécu en moi 8 semaines avec trop peu de liquide pour que ses
poumons se forment. Elle était comdamnée mais l'échéance n'était pas
connu. Nous nous sommes donc résigné et nous avons fait un accouchement
provoqué à 22 semaines de grossesse pour épargner des souffrances à
notre fille.
J'ai vécu tellement de révolte, tellement de
culpabilité, tellement de colère et d'injustice. Je me suis sentie la
coupable de son décès pendant plusieurs mois. Je me sentais comme si
j'avais commis un meurtre non prémédité. Ma fille était morte de
l,amniocentèse, test que nous avons choisi de faire et de plus, nous
avons précipité sa naissance. La douleur, la culpabilité, la colère
contre moi , mon conjoint, les médecins, mon entourage ( qui ne
comprend rien), mon besoin de reconnaissance de ma fille étaient si
fortes et ma douleur si intense que je croyais que j'allais en mourir.
Bien sûr mon corps était vivant, mais moi j'étais morte de l'intérieur.
J'ai erré comme ça pendant des mois, à me débattre comme un diable dans
l'eau bénite pour ne pas sombrer pour toujours. J'ai entrepris des
thérapies avec 3 psy différents, j'ai tout, fait, tout, tout, tout pour
ne pas sombrer. Je le faisais pour mon fils de 3 ans. Cette période que
j,appelle ''la période de Grande Révolte'' a été longue et ne semblait
sans issue.
Et puis, le retour au travail est arrivé, sans que je
sache si j'étais capable de fonctionner sans casser la gueule au
premier qui osait me dire une remarque plate. Et bien, il est vrai que
l'on ne m'a pas parlé de ma fille, il est vrai que les gars faisait des
farces, en fait tout était comme avant que je parte et les gens
agissaient avec moi de la même manière. Et à ma grande surprise, ça ne
m'a pas choquée. Il est vrai que j'ai été un peu déçue, mais ça ne m'a
pas provoquée de révolte ou de rancoeur, je dois même avouer que ça me
fait du bien de les voir, de reprendre ma vie. Et j'en suis bien
étonnée.
Mais c'est hier que j,ai eu la confirmation de mes
nouvelles émotions. Hier, j'étais à l'hôpital Ste-Justine avec mon
fils, pour une échographie de ses reins. Et un an quasiment jour pour
pour, je me suis retrouvée dans la même salle d,attente juste à côté de
la salle d,amniocentèse. J'ai ressenti un malaise, surtout en repensant
au désespoir que j'ai vécu à pareille date l,an dernier. Mais ce qui
m,a énormément étonnée, c,est l'émotion qui est montée: J'étais en vie!
J'avais réussi à survivre à la mort de ma fille, à tout ce malheur et
pour moi, je considère celà comme un miracle. Car non seulement j'étais
en vie, mais j'étais contente d'être en vie. C'est comme si j'étais
quasiment morte et que ma vie avait été réduite en cendres mais qu'il y
avait un petit tison qui a été attisé et qu'une petite flamme reprenait
et grossissait. J'ai l'impression de renaître, d'être contente d'être
là, même sans ma fille...Je ne comprend pas mais c'est là: le goût de
vivre!!
Alors que je croyais m'effondrer pendant cette difficile
période du ''un an'', c'est la joie de vivre qui me prend! Je ne dis
pas que je n'ai pas de peine car je pleure souvent ma fille et qu'elle
me manque tellement, mais c'est un sentiment nouveau qui me gagne,
cette étincelle que je croyais avoir perdu pour toujours.
Je vis
cette émotion en même temps que de la tristesse. Mais c,est une
tristesse tranquille, sans révolte, sans culpabilité. Je pleure ma
fille mais je suis contente d'être là et de reprendre ma vie en main.
Je suis en train de récolter les frutis du travail du deuil. Enfin, je
vois la lumière au bout du tunnel.

Je vous écrit celà, pour vous
donner de l,espoir même dans la période la plus souffrante de votre
deuil, même dans la grande noirceur, si vous travailler votre deuil, si
vous vous faites aider pour avancer dans le deuil vous avancerez,
lentement, mais surement. Le deuil n'est pas seulement fait pour
souffrir, mais pour vivre mieux après que ce travail ait été fait.

Ne
lâchez pas petites mamans, parler, parler, sortez vos émotions,
vivez-les, faites vous du bien. Je vous souhaites de retrouver vous
aussi votre petite flamme.

Patricia maman de Adam (4 ans ) et de son ange Élyse[/size]




Le goût de vivre 1arrow_back_bpremier
Le goût de vivre 1arrow_back_bPrécédente
2-5 sur 5
[b]SuivantLe goût de vivre 1arrow_forward_b
[b]dernierLe goût de vivre 1arrow_forward_b
[/b][/b]
Le goût de vivre C
Réponse
Le goût de vivre C
<table width="100%" border="0" cellpadding="0" cellspacing="0"><tr><td>Le goût de vivre RecommendConseiller </td><td align="right"> Message 2 sur 5 dans la discussion </td></tr></table>
<table width="100%" border="0" cellpadding="4" cellspacing="0"><tr><td width="100%" nowrap="nowrap">De : Le goût de vivre Cool_global_nickLe goût de vivre Cpetite-étoile6</td><td nowrap="nowrap">Envoyé : 25/09/2008 15:43</td></tr></table>
<table class="ThmBgStandard" width="100%" border="0" cellpadding="10" cellspacing="0"><tr><td>bonjour Patricia...
si
tu savais comment ton message me redonne espoir...présentement je suis
dans une période de grande noirceure, seulement 1 mois et demi après le
départ de ma fille à 37 semaines et demi, pour des raisons encore
inconnues...mais ton message me fait croire qu'avec le temps et du
travail je vais peut-être moi aussi retrouver ma joie de vivre qui
s'est envolée avec ma fille...
merci pour ton courage et ta force...
Une belle pensée pour tous nos petits anges

Joanie maman de sa belle ange Alison que j'aime tant xxx
</td></tr></table>

Réponse
Le goût de vivre C
<table width="100%" border="0" cellpadding="0" cellspacing="0"><tr><td>Le goût de vivre RecommendConseiller </td><td align="right"> Message 3 sur 5 dans la discussion </td></tr></table>
<table width="100%" border="0" cellpadding="4" cellspacing="0"><tr><td width="100%" nowrap="nowrap">De : Le goût de vivre Cool_global_nickLe goût de vivre Cmaya-rose-lil</td><td nowrap="nowrap">Envoyé : 25/09/2008 17:04</td></tr></table>
<table class="ThmBgStandard" width="100%" border="0" cellpadding="10" cellspacing="0"><tr><td>C'est
super beau Patricia ce que tu as écrit et ce que tu vis. Je suis
contente pour toi et c'est vrai que ça donne de l'espoir. Merci!

Amélie maman de Léo et de Maya-Rose
</td></tr></table>

Réponse
Le goût de vivre C
<table width="100%" border="0" cellpadding="0" cellspacing="0"><tr><td>Le goût de vivre RecommendConseiller </td><td align="right"> Message 4 sur 5 dans la discussion </td></tr></table>
<table width="100%" border="0" cellpadding="4" cellspacing="0"><tr><td width="100%" nowrap="nowrap">De : Le goût de vivre Cool_global_nickLe goût de vivre CNANNY2425</td><td nowrap="nowrap">Envoyé : 26/09/2008 09:44</td></tr></table>
<table class="ThmBgStandard" width="100%" border="0" cellpadding="10" cellspacing="0"><tr><td>bravo
a toi!!!je suis contente que tu commence a ten sortir et que tu ai
repris le gout de vivre!bravo encore une fois et ton message ma fait du
bien parce que je me dit que p-e un jour c'est moi qui écrirai un
messages comme le tien...j'aurai passé au travers l'enfer!

merci et bonne chance

stéphanie, mmaman de jade, poussiere dange et jewel, mon ange adorée xxx
</td></tr></table>

Réponse
Le goût de vivre C
<table width="100%" border="0" cellpadding="0" cellspacing="0"><tr><td>Le goût de vivre RecommendConseiller </td><td align="right"> Message 5 sur 5 dans la discussion </td></tr></table>
<table width="100%" border="0" cellpadding="4" cellspacing="0"><tr><td width="100%" nowrap="nowrap">De : Le goût de vivre Cool_global_nickLe goût de vivre Cjujulie5</td><td nowrap="nowrap">Envoyé : 26/09/2008 15:14</td></tr></table>
<table class="ThmBgStandard" width="100%" border="0" cellpadding="10" cellspacing="0"><tr><td>Ah
ma belle Patricia... Comme tu es inspirante. Une fille extraordinaire.
Je suis très heureuse de t'avoir rencontré et de faire un bout de
chemin ensemble dans nos deuils respectifs. Ça fait tellement de bien
de savoir qu'il y a des gens qui sont là pour nous encourager. Et ton
témoignage est rempli d'espoir. J'ai hâte d'être rendue là...

Merci
encore de m'avoir appelé quand tu as senti mon découragement. Je
l'apprécie énormément. Aujourd'hui ça fait 6 mois qu'on m'a annoncé que
le coeur de Gabriel avait arrêté de battre. Je me remémore se cauchemar
et j'ai encore peine à imaginer que ce me sois arrivé. Avec le temps et
le support.

Merci pour ton témoignage.

Julie, maman de Rosalie, et des nages Raphaël et Gabriel
</td></tr></table>
Revenir en haut Aller en bas
doune13

doune13


Nombre de messages : 196
Age : 48
Localisation : LaPrairie
Je suis : Maman de
Ange(s) : Zachary et Olivier
Décédé(e) à : Zachary à 4 mois de vie et Olivier à 15 semaines
Le : 13/07/07 et 16/05/08
Date d'inscription : 14/12/2008

Le goût de vivre Empty
MessageSujet: Re: Le goût de vivre   Le goût de vivre Icon_minitimeMar 3 Fév - 9:42

Bonjour Patricia,

Je viens de lire ton message et je me suis reconnue dans ton histoire. J'ai perdu deux bébés, un en 2007 et l'autre en 2008 de la même maladie génétique. J'ai eu la phase du "pourquoi nous". La phase de l'incompréhension et de la colère, de la tristesse, et de l'envie face aux autres. Je me rend compte que plus le temps avance, et plus ces phases disparaissent. Je suis contente de m'appercevoir que j'en veux moins aux gens qui m'entourent. Je suis suivie par une psychologue et j'ai presque plus besoin de me confier à elle. Ça m'a beaucoup aidé de consulter et j'essaie de moins m'attarder à ce qui pourrait me faire du mal ou à pleurer. Ma psychologue m'a souvent conseillé de me protéger en ciblant ce qui me ramène à mes émotions et d'essayer d'éviter les femmes enceintes, les commentaires déplacés et toutes sortes de questions stupides que les gens peuvent me demander. Je t'avoue que ça fonctionne bien pour moi. Le retour au bureau fut difficile mais en même temps, j'ai la tête ailleurs et ça me permet de pas trop penser à ma tristesse.

Merci d'avoir partagé une tranche de ta vie, on se sent moins seule quant on lit des histoires semblables aux nôtres. Bon courage !

Élaine, maman d'ange Zachary et d'ange Olivier. xxx
Revenir en haut Aller en bas
Karine




Nombre de messages : 17
Localisation : longueuil
Je suis : Maman de
Ange(s) : deux petites poussières d'anges
Décédé(e) à : 11 semaines et 6 semaines
Le : 18/09/08, 16/01/09
Date d'inscription : 01/02/2009

Le goût de vivre Empty
MessageSujet: Re: Le goût de vivre   Le goût de vivre Icon_minitimeMar 3 Fév - 21:01

Merci pour ton message ! J'ai tellement besoin de croire en la vie en ce moment et de te lire me fait du bien.
Karine
Revenir en haut Aller en bas
Gwen




Nombre de messages : 85
Localisation : Charny
Je suis : Maman de
Ange(s) : Frédérique (...et 5 petits anges partis avant elle...)
Décédé(e) à : 5 mois
Le : 19 décembre 2008
Date d'inscription : 08/01/2009

Le goût de vivre Empty
MessageSujet: Re: Le goût de vivre   Le goût de vivre Icon_minitimeMar 3 Fév - 21:09

C'est merveilleux que toute cette joie de vivre que tu retrouves, suite à ce long combat !!!
merci de nous partager ça ! les émotions que tu as décrites sont tellement justes, on passe par des gammes d'émotions tellement fortes, on se dit : je vais mourrir c'est sûr, c'est trop pour moi... et puis tout à coup des étiencelles de vie, d'espoir, des journées meilleures que d'autres, la vie revient en nous.
et tu as raison, on pleure quand même nos petits bébés d'amour perdus, car on est maman de ces bébés-là et quelle maman ne pleurerait pas son bébé mort ? la perte est tellement grande quand on ne les a plus que tout devient fragile, on se remete en question beaucoup, on se culpabilise, on est tristes, ona de la colère, c'est le deuil quoi ! et le deuil d'un enfant est extrêmement difficile à faire. Tu dois être fière de toi d'avoir traversé le désert avec une gourde contenant 3 gouttes d'eau. bravo.
Gwen xxx
Revenir en haut Aller en bas
Yayou




Nombre de messages : 27
Age : 49
Localisation : Belgique
Je suis : Maman de
Ange(s) : Artan et Ilian
Décédé(e) à : 18 s.g., 26 semaines de grossesse
Le : 13/09/2007, 10/01/2009
Date d'inscription : 28/01/2009

Le goût de vivre Empty
MessageSujet: Re: Le goût de vivre   Le goût de vivre Icon_minitimeMer 4 Fév - 4:44

Bonjour Patricia,

Merci pour ce beau message qui pourra redonner un espoir à toutes les mamanges.

Ton message m'a fait beaucoup de bien, moi qui suis dans une période bien sombre après la perte de mon bébé-espoir le 10 janvier dernier...

Encore merci,
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Le goût de vivre Empty
MessageSujet: Re: Le goût de vivre   Le goût de vivre Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Le goût de vivre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment retrover le goût de vivre ?
» J'ai le gout de reculer!!
» Je pers le gout a la vie...
» J'ai le goût d'afficher une image
» un anniv au goût amer...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: